samedi 18 décembre 2021

Elections 2022 - Protocole sanitaire

Salut Jean-Jacques ! 

Oh Putaing ! Les élections se rapprochent, et on sait toujours pas si les anti-vax vont avoir le droit d'aller voter. 


Alors j'ai imaginé un protocole électoralo-sanitaire pour le 1er tour, qui devrait mettre tout le monde d'accord. Je t'explique : 

A l'entrée du bureau de vote, on fait 2 files. 

  • Ceux qui votent Macron ou Pécresse : file de gauche, injection d'un booster obligatoire. 
  • Ceux qui votent Marine, Zemmour ou Méluche : file de droite, distribution gratuite d'ivermectine et d'azithromycine. 
  • Ceux qui votent PC ou PS : aucune file, on va pas s'emmerder pour des partis qui font moins de 5%, et de toute façon personne n'a compris ce qu'ils veulent. 


Et ça met tout le monde d'accord ! Les anti-vax persuadés que les pro-vax vont faire un AVC. Les pro-vax persuadés que les anti-vax vont mourir du Covid, ou même s'empoisonner à l'ivermectine : très bien, ça fera d'autant moins de concurrents au 2ème tour ! 

Et au 2ème tour, on remet ça, pour préparer les législatives. 


Tu me diras : et le secret des urnes ? Le secret des urnes ! Mais les petits secrets, c'est fini, Jean-Jacques ! Secret médical, secret de la confession, tout ça, c'est déjà enterré ! Faut penser Great Reset, mon pote !


Allez, à ta santé, et bonne 3ème dose !

jeudi 21 octobre 2021

Petite parabole : la conduite automatique

 Il était une fois… 

Eh ouais, Jean-Jacques, je vais te raconter une petite histoire. 

Donc, il était une fois, dans un pays imaginaire du futur, une Commission Centrale qui trouvait qu'il y avait beaucoup trop d'accidents de voiture. Et que pour éviter ça, ce serait bien d'avoir des systèmes de conduite entièrement automatiques. 

Alors les Gros Industriels ont bossés comme des malades, et ont sorti des produits en un temps record : 6 mois. Puis ils ont fait des tests, bien sûr : avec 20.000 voitures, pendant 1 mois. Taux de réduction annoncé des accidents : 98,53233% ! (statistique portant sur la vingtaine d'accidents arrivés dans le mois de test). 

Génial. 

Alors la Commission Centrale a validé 4 produits. Elle a signé des contrats avec ces Gros Industriels, les dégageant de toute responsabilité. Elle a offert ces systèmes gratuitement à tout le monde. Puis elle les a rendu obligatoires. 

Au bout de quelques mois, 3 des produits étaient retirés, car trop dangereux. 

Il n'en restait donc plus qu'un, celui de chez Mercedzer. Voici ce qu'on pouvait lire sur la notice, au chapitre IV - Effets indésirables :

- Dans plus d'1 cas sur 10, vous n'aurez qu'un accident très mineur : juste la carrosserie. 

- Dans 1 cas sur 10, vous aurez un accident aux conséquences assez mineures : nausées, vomissements. 

- Dans 1 cas sur 100 (peu fréquent), vous aurez un accident aux conséquences moins mineures : insomnies, sueurs, douleurs dans le bras, malaises,...

- Dans 1 cas sur 1000 (rare), vous aurez un accident aux conséquences pas mineures du tout : paralysie, gonflement du visage,... 

- Et dans un pourcentage indéterminé avec les données actuelles, vous aurez un accident mortel. 


Les gens se sont un peu émus, après quelques histoires d'accidents qui ont fait le buzz sur les réseaux sociaux : une mère de famille qui n'avait jamais eu d'accident, paralysée à vie. Un jeune, mort sur le coup, encastré dans un platane, sur une route toute droite à 80 km/h. 

Un spécialiste d'une agence marseillaise de la Sécurité Routière a eu son heure de gloire en prétendant que ces systèmes n'étaient pas sûrs, et qu'il suffisait de renforcer les pare-chocs avec du caoutchouc pour obtenir des résultats bien meilleurs. 

Alors des experts financés par les Gros Industriels sont venus expliquer dans les médias que tout ça, c'était du baratin. Les médias subventionnés par la Commission Centrale ont debunké les contestataires, qui ont été censurés sur les réseaux sociaux. 

La Commission Centrale a interdit la vente de caoutchouc. Le Ministre des Transports a viré le marseillais, il a expliqué que ce système sauvait des vies, que 80% des accidents étaient dus aux gens qui conduisaient encore, que c'étaient même ces conducteurs qui causaient les accidents aux autres, aux voitures automatiques. Et qu'il allait renforcer les contrôles. Non mais. 

Alors tout le monde (à part quelques attardés réactionnaires) a trouvé ça très bien. 

Et puis, il parait que la prochaine version du Mercedzer (la 2.0) causera beaucoup moins d'accidents que la précédente. 

Alors, hein !

dimanche 10 octobre 2021

Plan Z or not Plan Z

Salut Jean-Jacques ! 


Oh Putaing, t'as vu ça ?! Le Zemmour, à cheval sur sa fusée SpaceX, qui arrive déjà en 2ème position dans les sondages. 

Du coup, toute la fachosphère est en émoi : bon cheval ou mauvais cheval ? Téléguidé par Macron pour couler Marine ? Téléguidé par BigMedia pour nous faire un Sarko 2.0 ? Pro-vax ou Anti-vax ? 

C'est vrai, ça fait déjà une année que j'ai commencé à tweeter "#ZemmourPresident", sans y croire une seconde. Maintenant que ça se précise, il n'est pas idiot de se poser les bonnes questions. 

Bon cheval ou mauvais cheval

Commençons par le facile. 

A-t-il une chance ? La question est mal posée. A-t-il plus de chance que Marine ? Ah, la question est mieux posée. Affinons-la un peu : qui croit encore que Marine a la moindre chance ? Présidentielles 2017, Régionales 2021, nous en avons encore le goût amer. 

Côté idées, les électeurs RN n'ont aucune raison de ne pas voter pour lui. Ils vont simplement parier sur un cheval qui ne part pas battu d'avance. Rêvons un peu : un ralliement de toute la Marine, dès le 1er tour, c'est peut-être la meilleure chance pour des RN de valeur (il y en a !) d'arriver au gouvernement. 

Les électeurs de la droite hors les murs (Poisson-Ménard-de Villiers-Marion) ont toutes les raisons idéologiques de voter pour lui. 

Restent les LR. Son positionnement, c'est "Le programme RPR des années 90". C'est l'approche qui tue, car il force les LR conservateurs à mesurer le chemin parcouru par leurs dirigeants. Quel candidat LR est prêt à assumer ça ? Le dernier, Wauquiez, s'est fait dégager. Les Barnier, Pécresse ou Bertrand, face à Zemmour, ça va être la tuerie. La moitié de ce qui reste de LR va venir chez Zemmour. L'autre moitié, chez Macron. 

Il n'a pas de parti ? Macron non plus n'avait pas de parti. 

Il n'a pas de soutiens ? Oh, t'inquiète, il en aura. Le plus dur sera de trier dans le tas. 

Téléguidé par Macron pour couler Marine ? 

Tout le monde sait que Macron attend son débat de 2ème tour avec Marine, en se léchant d'avance les babines. 

Sur quel créneau va t'elle l'attaquer ? Sur la dictature sanitaire, elle est muette. Sur la bioéthique, elle est muette. Sur l'économie, elle va jouer son "pas de réforme des retraites" et son étatisme gauchisant, pas crédible. 

Il reste quoi ? L'immigration. Ce n'est pas rien. Mais c'est loin d'être suffisant. 

Non, franchement, cette hypothèse est ridicule. 

Téléguidé par BigMedia pour nous faire un Sarko 2.0 ? 

Là, on tape dans le dur. Car nous ne sondons pas les reins et les cœurs. 

Argument pour : Il est poussé par Bolloré. 

Argument contre : le premier à le pousser, c'est pas Bolloré, c'est Jacques Bompard, le maire d'Orange. Depuis octobre 2020 ! J'ai du mal à croire que Jacques Bompard se soit fait pigeonner à ce point. 

Réponse à l'objection : oui, Zemmour est poussé par Bolloré. Qui est ce Bolloré ? Depuis 2019, le groupe n'est plus dirigé par Vincent Bolloré, mais par son fils Cyrille. Autant son frère Yannick a une bio qui fait froid dans le dos (Le Siècle, Young Global Leader, B'nai B'rith), autant Cyrille est discret. Il n'a pas de page Wikipedia. 

Bolloré n'est ni Drahi, ni Niel. Si on juge sur pièces, il fait faire un virage à droite à ses équipes éditoriales. Christine Kelly, Pascal Praud, c'était plutôt sympathique. Jean Messiha en invité systématique, c'est encore mieux. Zemmour chassé de CNEWS par le CSA, Bolloré nous fait "Un de perdu, trois de retrouvés" en le remplaçant par Charlotte d'Ornellas, Mathieu Bock-Coté et Eugénie Bastié. 

Et en même temps, Bolloré fait le grand ménage à Europe 1, en virant Patrick Cohen et Nicolas Canteloup. 

[Oh, Canteloup ! mon créateur ! mon Frankenstein ! qui avait perdu le contrôle de sa créature ! Mais je m'égare, revenons à nos moutons]

FoxNews avait soutenu Trump. Orban tient les médias hongrois grâce à un pote milliardaire. De Villiers avait couru un beau galop en son temps, avec Jimmy Goldsmith comme monture. 

Pendant ce temps, le "Camp du Bien" assassine Zemmour tous les jours. 

Ne soyons pas naïfs. Mais ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain. 

Pro-vax ou Anti-vax ? 

Je pense que Zemmour n'a pas d'avis tranché sur la question. Il l'a dit à Bourdin le 1/10 : "On n'a pas forcément une opinion sur tout". Pour lui, c'est sanitaire, donc c'est secondaire. 

D'un côté, il a regardé quelques chiffres (mortalité COVID des moins de 50 ans), l'évidence lui a sauté aux yeux : ce vaccin ne sert à rien à cette tranche d'âge. Du coup, il n'est pas favorable à la vaccination obligatoire. Il l'a dit. 

Il a été pro-pass, il n'a plus l'air très fan. 

De l'autre, il est pour un Etat fort : s'il juge que l'Etat doit contraindre, il contraindra. 

Bref : Il n'a pas vu l'arnaque. Il n'a pas du tout compris l'enjeu de la dictature sanitaire. Mais il n'est pas con, ça viendra peut-être. 

Conclusion

Nous avons un Plan Z. Nous n'avons pas de Plan B. 

Affaire à suivre. De très près. 

samedi 2 octobre 2021

Carnets de guerre

Salut Jean-Jacques, 

Comme les "Carnets de Guerre" de Raoult ont fait un tabac, je fonce sur le créneau porteur. 

Et je te fais cadeau de quelques citations de notre Leader Maximo et de ses acolytes préférés. 

Je te fais confiance pour en faire bon usage : c'est à dire de les cacher bien loin sous le tapis ! 

2020

24 Janvier : "Le risque d'importation de cas depuis Wuhan est pratiquement nul"

"Le masque bleu n'offre aucune protection contre le virus, il ne protège de rien." 

"Nous avons des dizaines de millions de masques en stock en cas d'épidémie"


14 Mars : "La prise d'anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone,...) pourrait être un facteur d'aggravation de l'infection. En cas de fièvre, prenez du paracétamol."

18 Mars : "Il ne sert à rien de porter des masques dans la rue".  "C'est vraiment une denrée rare, une ressource précieuse pour les soignants"

28 Mars : "Les capacités initiales de la France étaient de 5.000 lits de réanimation. Elles ont été augmentées (…) à 10.000 lits. Désormais, nous souhaitons atteindre un objectif de 14.000 à 14.500 lits de réanimation sur tout le territoire national"

31 Juillet : "obligation de port du masque aux lieux publics ouverts."

8 Septembre : "non, le virus n'a pas muté."

28 Octobre : 

"nous avons aussi repoussé nos capacités qui sont passées de 5000 lits avant la première vague à 6000 aujourd’hui, nous allons les porter au-delà de 10 000 lits en réanimation."

"nous savons que quoi que nous fassions, près de 9000 patients seront en réanimation à la mi-novembre"

22 Décembre : "La vaccination contre le coronavirus ne sera pas obligatoire"


2021

13 Janvier : "Le gouvernement a fait savoir son intention de ne pas recourir au passeport sanitaire"

Avril : "Le pass sanitaire ne sera jamais un droit d’accès qui différencie les Français. Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas"

Mai : "Je ne considère pas à titre personnel qu'on puisse dire à un Français que s'il est vacciné il peut manger au restaurant et que s'il n'est pas vacciné il ne peut pas y aller"

5 Août :

"Le pass sanitaire, mais seulement jusqu'au 15 novembre". 

"Vaccination obligatoire pour les personnes travaillant dans les secteurs sanitaire et médico‑social."

"Ces vaccins sont absolument sans danger" (Ah Ah Ah ! Fake News ! En effet, ça, ils ne l'ont JAMAIS ni dit ni écrit ! Bien au contraire :)

"La réparation intégrale des préjudices directement imputables à une vaccination obligatoire administrée en application du I de l'article 12 est assurée conformément à l'article L. 3111-9 du code de la santé publique." (Loi du 5 août)


Septembre : "Le pass sanitaire, jusqu'à l'été 2022"


A suivre... 

jeudi 12 août 2021

Plan d'action pour une sortie de crise "par le haut"


On me susurre que le texte suivant serait tombé de la poche de Klaus, à la dernière réunion de Davos… 


Hello, my friends, 

Il est grand temps de passer à autre chose. Je vous propose donc le plan d'action suivant pour sortir de cette crise COVID par le haut. Surtout, dites bien aux journalistes (ces crétins, il faut tout leur dire) de ne pas mentionner les parties entre crochets. 


1) 2 sociétés BigPharma [financées par Bill] découvrent [et brevètent] 2 médicaments contre le COVID. J'ai les noms : hydroxymectine et iverquine. 

2) Suite à une grande étude randomisée double aveugle [sur 143 patients], elles annoncent des taux de succès supérieurs à 98%. 

3) L'OMS [financée par Bill] préconise une large utilisation de ces 2 médicaments. 

4) Les Etats [financés par de la dette] en achètent des millions de doses [pour des milliards de $$$]. 

5) La FDA sort rapidement une autorisation de mise sur le marché conditionnelle. 

6) Les gouvernements font distribuer ces médicaments gratuitement, dans les écoles, les entreprises, les maisons de retraite, etc. Puis mettent en place un protocole de consommation obligatoire, avec contrôle, voire Pass Sanitaire pour les gouvernements les plus dynamiques [Emmanuel, my friend!]. 

7) Les médias et fact-checkers [financés par Bill] promeuvent cette stratégie, et ridiculisent les complotistes qui s'insurgent contre ces obligations sur des médicaments en phase de tests. 

8) Facebook, Google, Youtube et Twitter censurent et ferment les comptes de ces complotistes. 

[9) L'OMS préconise une révision du protocole des tests PCR : le seuil de 25 cycles ne devrait pas être dépassé. Cette recommandation est largement appliquée dans le monde entier.] 

10) Les tests PCR ne sont plus remboursés. 

11) La grippe saisonnière fait sa réapparition. 

12) On assiste à une baisse foudroyante des cas de COVID. Les médias chantent les louanges des 2 médicaments. 

13) Au 31/12/2021, l'OMS annonce la fin de la pandémie. 

==========

1/01/2022 : L'ONU annonce une alerte majeure sur la cybersécurité. A cette crise mondiale doit répondre un plan mondial. 

See you next week! 

vendredi 4 juin 2021

Petit catéchisme pour Bien Penser

C'est la saison du Bac : le moment de réviser sa Philo ! 

"Y'a pas de Vérité, chacun la sienne." 

Enfin, y'a pas de Vérité… en Philo. Parce que, pour tout le reste, il faut bien apprendre et réciter son petit catéchisme. 

Chapitre "Bien Penser Sanitaire"

Les masques, ça ne sert à rien. Les masques, c'est indispensable. 

Le virus ne mute pas. Nous sommes menacés par d'innombrables variants. 

L'hydroxychloroquine, c'est très dangereux. Le vaccin, c'est absolument sans danger. 

Le Remdesivir est une solution prometteuse. C'est pour cela que le grand Yazdan Yazdanpanah en a administré au tout 1er patient Covid en France, qui a décédé en quelques jours. 

L'Ivermectine ? Une étude in-vitro a montré qu'elle n'est pas efficace. Arrêtons de croire aux potions magiques. D'ailleurs, le fabriquant, Merck, déconseille l'Ivermectine contre le COVID. 

Merck investit dans la recherche pour de nouveaux médicaments contre le COVID. 

Raoult, Perronne, Henrion-Caude, Fouché, Wonner, Guérin et son collectif de médecins, Maudrux, Montagnier, Toubiana, Toussaint, Harvey Risch, et tous les autres, c'est une petite poignée d'imbéciles et/ou de menteurs. 

Heureusement la communauté scientifique (Deray, Lacombe, Nathan et Pascal Cohen) démonte leurs sornettes. A prendre autant de risques, ils méritent bien la Légion d'Honneur. 

Grâce au vaccin, l'épidémie régresse. Comme l'an dernier. Enfin, presque. 

Chapitre "Bien Penser Sociétal"

Les races ça n'existe pas. Black Lives Matter. 

L'immigration est une chance pour la France. S'il y a des problèmes dans les "banlieues/cités/quartiers" à forte population immigrée, c'est entièrement à cause : de la colonisation, des français racistes, et de l'Etat qui ne donne pas assez d'argent. 


Le genre, c'est une construction sociale, c'est dans la tête. Il faut protéger les femmes vis à vis des hommes, qui sont tous violents, obsédés et dominateurs. 


Autres Chapitres : Religion (Islam) ; Ecologie ; Politique ; Histoire : y'en a des pages et des pages !

Heureusement, avec FranceInfo, Europe 1, BFM, Le Monde, L'Obs, et tous les autres, vous apprendrez tout ça, sans même vous en apercevoir. 

Et à la fin, pensez à relire la préface : "Y'a pas de Vérité, chacun la sienne."

mercredi 31 mars 2021

La bibliothèque de Tata Georgette

 Le mois dernier, Tata Georgette est morte. 

Elle avait 96 ans, une santé en béton armé, la vieille vache. Elle a eu sa 1ère dose d'AstraZeneca, elle est morte 4 jours plus tard. "Aucun lien" il a dit, le médecin de l'EHPAD. 

Ils l'ont classé décès Covid. C'est bien normal après tout : y'aurait pas eu le Covid, elle aurait pas été vaccinée. 

Bref. Comme elle était vieille fille, avec ma cousine Laura on est les seuls héritiers. Alors on est allé faire le ménage dans ses affaires, tous les deux. 

Laura, faut que je vous dise, elle est vraiment "en pointe" : Parisienne, fan de Hidalgo, fan de Biden, woke, vegan, et tout et tout. Quand elle a vu la bibliothèque, elle a dit "je m'en occupe". Et elle a commencé à trier : 

Agatha Christie : "10 petits n..." Syncope. Poubelle. 

Jules Verne : "Un capitaine de 15 ans". 2ème syncope. Poubelle. 

Voltaire : "Le fanatisme ou Mahomet le prophète". 3ème syncope. Poubelle. 

Shakespeare : "Le marchand de Venise".  Antisémite. Poubelle. 

Molière : "Les précieuses ridicules" et "Les femmes savantes". Gros sexiste. Poubelle. 

Molière encore : "Le médecin malgré lui" et "Le malade imaginaire". Non mais, faut respecter la Science Médicale. Poubelle. 

Corneille : "Le Cid". Islamophobe ! Poubelle. 

Corneille : "Horace". Féminicide ! Poubelle. 

Corneille : "Polyeucte". Un intégriste hystérique, ça va pas la tête ? Poubelle. 

Anouilh : "Antigone". Encore une intégriste hystérique, c'est une manie ?! Poubelle. 

Hugo : "Notre-Dame de Paris". Pauvre Quasimodo. Vision très anti-inclusive. Poubelle. 

Bossuet : "Histoire des variations des Églises protestantes". Et puis quoi encore. Poubelle. 

Jules Romain : "Knock". Gloups. Poubelle. 

Harriet Stowe : "La case de l'Oncle Tom". Appropriation culturelle. Poubelle. 

Hergé : "Tintin au Congo". Colonialiste. Poubelle. 

Collection complète des "Martine", édition 1965. Non mais regarde-moi ça, René ! Rétrograde, sexiste. Poubelle. 

Daniel Defoe : "Robinson Crusoé". Le privilège blanc jusque sur une île déserte. Beurk. Poubelle. 

Ginette Mathiot : "Je sais cuisiner". Lapin à la moutarde et blanquette de veau ? Criminelle. Poubelle. 

Soljenitsyne : "L'Archipel du Goulag". Facho. Poubelle. 

Georges Orwell : "1984". Ah ouais, le film est pas mal. Il était pas un peu réac, ce gars-là ? Poubelle. 

Aldous Huxley : "Le meilleur des mondes". Mmmmmmm. Visionnaire, y'a pas à dire. De toute façon, qui le lira ? Poubelle. 

Ray Bradbury : "Fahrenheit 451". Ah, ouais. Mmmm. Brûler les livres au lance-flamme… Bonjour le bilan carbone. Nous on met tout dans le sac jaune, hein René ? Poubelle. 

Régine Pernoud : "La femme au temps des Cathédrales". C'est quoi, ça ? En plein obscurantisme, ça doit pas être triste. Tiens, je le garde, je vais jeter un œil. 


Et voilà. Bibliothèque vidée. On va pouvoir rendre la chambre. Ouf. 

Adieu, Tata Georgette. 

dimanche 13 décembre 2020

Ecole de la République obligatoire : les grands ancêtres

 Salut Jean-Jacques !

Alors comme ça, Macron veut lutter contre les séparatismes. Du coup, tous les gamins, à l'Ecole de la République, dès 3 ans ! Allez, les moutards, on va vous déradicaliser en vous changeant les couches. 

Ah, ça rigole pas ! 


Tiens, je t'ai préparé une petite galerie de portraits, des grands ancêtres qui ont envoyé de force les gamins à l'Ecole de la République. En Marche, Une Deuze, Une Deuze ! 


1) Les valeureux Pionniers du bon papa Staline. 

Obligatoire à partir de 10 ans. 


(quoi, 10 ans ? quels petits joueurs, ces russes !)






2) Les charmants petits bambini de la Balilla, avec ce bon vieux Benito ! 
L'avenir de La République (italienne) En Marche ! 

Obligatoire à partir de 8 ans. 






3) Et bien sûr, ce bon vieil Adolf, avec sa loi de 1938 : école obligatoire à partir de 6 ans, interdiction de faire l'école à la maison. 
 
Le modèle Allemand, c'est ça Mr Macron ? 










"Arracher les enfants à l'oppression de la famille, à l'endoctrinement de la religion, garantir l'égalité des chances". Je crois que Macron peut récupérer des discours déjà tout faits, dans les livres d'Histoire. 

Mais si par hasard il ouvre ces livres d'Histoire, il découvrira que ça ne s'est pas très bien terminé… 

mercredi 11 novembre 2020

Adresse aux Français du 29 octobre - ce qu'il aurait fallu dire

Françaises, Français,

Mes chers compatriotes,

Nous devons nous rendre à l'évidence : avec l'automne, l'épidémie a repris, vigoureusement. 
Cependant, cette vigueur n'est pas comparable avec celle du printemps dernier. 
D'autre part, ce n'est plus un nouveau virus : nous le connaissons mieux, nous avons les tests, les masques, nous avons beaucoup progressé sur les soins. 


Nous savons que quoi que nous fassions, il n'y aura pas plus de 6000 patients en réanimation à la mi-novembre. 


Nous savons que cette maladie, si elle est correctement traitée, n'est à risque que pour une fraction de la population : des personnes âgées et déjà gravement malades. 



Nous devons donc : être en capacité de soigner les malades, et protéger les personnes à risque. 

Aussi, plutôt que de confiner à nouveau l'ensemble de la population, décision lourde de conséquences tant pour les libertés individuelles, que pour l'économie, et même pour notre santé physique et mentale à tous, j'ai demandé à mon gouvernement de lancer en urgence 2 chantiers : 

1) Augmenter fortement et durablement le nombre de lits de réanimations. Ainsi, bien évidemment, que le personnel et le matériel correspondants. 
Nous devons arriver à une capacité de 7000 lits à fin novembre, et 9000 lits à fin décembre. Des moyens financiers non limités vont être mis à disposition. Je compte sur l'esprit de débrouille bien connu de nos compatriotes pour rendre possible ce qui est nécessaire. Je veillerai personnellement à ce que, dans cette opération, l'Administration soit une aide et non un frein. 
La victoire de la Marne fut aussi gagnée grâce aux taxis parisiens ! 

2) Protéger les personnes à risque. 
Un protocole est en cours de définition, pour les EHPAD, les maisons de retraites, les transports en commun, les magasins. 
Ce protocole demandera un effort collectif. Et si nous gagnons cette bataille, nous savons que le nombre de décès chutera dans des proportions considérables. 
Mais il ne s'agit pas non plus de mettre "sous cloche" des personnes qui ne le souhaitent pas : nous respecterons le droit à vieillir dans la dignité. 


Enfin, sans être personnellement convaincu de l'efficacité du traitement préconisé par le Pr. Raoult, il est clair désormais que ce traitement ne présente aucun risque. 
Aussi, comme de très nombreux pays dans le monde - comme par exemple chez nos voisins allemands - ce traitement va être à nouveau autorisé à la prescription, dans les hôpitaux comme chez les médecins de ville. 
Et j'ai demandé aux responsables du projet Discovery de reprendre immédiatement les tests comparatifs avec ce traitement, afin de savoir d'ici quelques mois s'il est opportun de le préconiser plus largement. 

Nous sommes la France. Je compte sur chacun d’entre vous, je serai là, nous serons là, et nous y arriverons tous ensemble. 

Vive la République.
Vive la France.

Eh ! Jean-Jacques ! T'as lu ça ? J'ai bien assuré, hein ? Peut-être que Macron il pourrait m'embaucher comme nègre pour ses prochains discours ? 
Bon après, faire le nègre chez Macron… Si faut faire la tantouze en bas résille et tortiller du cul pour exciter Brigitte, ah non merci ! 

mercredi 28 octobre 2020

Un plein cageot de pommes pourries

Salut Jean-Jacques ! 


Tu sais, avec la libération de Sophie « Maryam » Petronin, l’otage convertie à l’Islam, on a tous l’impression de s’être fait refiler une pomme bien pourrie.

Mais, attend la meilleure ! Avant de l’échanger contre les 200 djihadistes (et les 10 millions d’euros), les gars de la DGSE ont eu une semaine pour mitonner un coup pendable, en préparant eux aussi à Iyad Gali (c'est l’émir local), leur propre cageot de pommes pourries. Je t’explique :

Ils ont rencontré séparément chacun des 204 djihadistes. A un certain nombre d’entre eux, ils ont fait apprendre par cœur le code d’un compte bancaire en Suisse. Sur chacun de ces comptes, il y a un montant inconnu : 10.000 euros, 100.000 euros, voire un gros lot à 500.000 euros. Le gars ne sait pas le montant de son compte, mais il sait que s’il y accède, il a le pognon. Certains ont même reçus les numéros de plusieurs comptes.

Maintenant, que peut-il se passer ? 

Certains vont évidemment se dépêcher d’aller

tout déballer à l’émir. Mais comment savoir qu’ils ont tout déballé ? Gros risque qu’ils se fassent cuisiner. Voire torturer. Pour éviter ça, ils pourraient être tentés de l’assassiner. Il se dit même que celui qui l’assassinerait aurait droit à une petite prime.


Hein ? Comment je le sais, et pourquoi j’en parle ? Ils m’ont dit que ça marcherait bien mieux si l’enfoiré de gourou était au courant. Alors voilà.


Salam aleykoum les gars, et bon appétit !

samedi 17 octobre 2020

Devinette

 - C'est une chose ? 

- Non

- C'est un homme ?

- Oui

- Vivant ? 

- Non

- Il a vécu il y a longtemps ? 

- Oui

- En Europe ? 

- Non

- En Asie ? 

- Euh… mouais

- Au Moyen-Orient alors ? 

- Oui

- Ah... Il était antisémite ?

- Oui

- Polygame ?

- Oui

- Esclavagiste ? 

- Oui

- Pédophile ? 

- Oui

- Grand buveur de pisse de chameau ? 

- Oui

- Il a fondé une secte guerrière ? 

- Oui

- Bon, ben j'ai trouvé. 

- Oui

samedi 4 juillet 2020

Rétrospective COVID - Et si...

Salut Jean-Jacques ! 

I had a dream... 
Assied-toi bien confortablement sur ton canapé. Ferme les yeux. Imagine :
En 2017, c'est Marine Le Pen qui a été élue Présidente de la République. 
Et en ce 4 juillet 2020, voilà l'article que fait Le Monde (ou Libé, ou Le Figaro, ou Le Point, ou Paris-Match - tu choisis) pour faire un bilan sur la crise COVID-19. 


Chronique d'une catastrophe annoncée

Les auditions se succèdent, et l'incompétence du gouvernement Le Pen dans la gestion de cette crise s'étale aux yeux de tous.
Pour reprendre le titre du livre-témoignage du Professeur Perronne, devenu un best-seller : "Y a-t-il une erreur qu'ils n'ont pas commise ?"

Les résultats sont là :
Un désastre économique : un impact sur le PIB de 12%, une estimation fourchette basse de 250 Milliards d'Euros, une explosion de la dette publique. Une catastrophe économique comparable à celle de la 2ème guerre mondiale. Et une deuxième vague sociale attendue pour la rentrée, avec des faillites en cascade - Air France et Airbus annoncent déjà la couleur.

Et pour quel résultat ? Un désastre sanitaire.
Au moins 30.000 décès : en nombre brut, comme en pourcentage de la population, la France caracole en tête du hit-parade mondial - précédée de peu par les autres gouvernements populistes d'Europe : le Royaume-Uni de Boris Johnson, et l'Italie de Matteo Salvini.
A des lieux de la gestion exemplaire du voisin allemand.

L'impréparation a été totale : pas de tests, pas de masques. On se souviendra des excuses pitoyables de Nicolas Dupont-Aignan, le ministre de la Santé, sur le thème "J'avais tout anticipé, mais je n'étais pas au courant".
Les hôpitaux débordés, alors que les cliniques restaient vides. La médecine de ville mise sur la touche.

On se souviendra du confinement total imposé à la population - violation incroyable des libertés publiques, qui en dit long sur la tentation dictatoriale inhérente à ce parti.
On se souviendra des règles ubuesques inventées à cette occasion : auto-autorisation, flicage odieux sur les plages et dans des forêts désertes, alors que les Parisiens devaient s'entasser dans le métro.

On se souviendra des boulettes à répétition du porte-parole du gouvernement, Mr Dieudonné ("La meuf is dead"), affirmant que les enseignants n'étaient pas au travail, ou qu'il ne savait pas mettre un masque.

Une décision restera incompréhensible : l'interdiction faite aux médecins de pouvoir prescrire l'hydroxychloroquine. Un médicament bon marché et sans risque, testé et recommandé par le Professeur Raoult, une des sommités médicales de notre pays. Interdiction qui a fait de nous la risée de l'Afrique et de l'Asie. Au prétexte d'attendre les résultats du test Discovery, dont - 2 mois après la vague épidémiologique - on se demande s'ils sortiront un jour.
Ou serait-ce, comme l'a laissé entendre Mme Le Pen, parce que son Premier Ministre, Robert Ménard, "gérait son risque pénal" ?... On n'ose le croire.

Quoi qu'il en soit, les Français ne s'y sont pas trompés, et Marine Le Pen est au plus bas dans les sondages, avec moins de 10% d'opinions très favorable. La sanction des municipales a été implacable : le parti du gouvernement n'a obtenu aucune grande ville. En attendant de possibles condamnations pénales.
Et l'opinion est unanime : Vivement 2022, que ces élections malheureuses de 2017 ne soient plus qu'un mauvais souvenir, et que le pays puisse repartir du bon pied.


Eh Jean-Jacques, c'est bon, réveille-toi ! Le cauchemar est fini !
C'est Macron qui a été élu en 2017 ! Le champion du monde ! Tout va bien !